Rien ! Il ne se passera rien à la rentrée !

Rentrée scolaire : période associée à la reprise de l'activité en général, que ce soit économique, politique, ou scolaire après la période de ralentissement au cours des vacances définition wiki

 Ah la belle Annecy et le lac ressourçant, les montagnes. Les proches accueillants et le digital en sourdine. Il y avait l'Ardèche aussi, les gorges, le camping à la ferme, le raisin, les p'tits fromages de chèvre frais, la rivière, et les impitoyables orages pour rappeler que le patron ici c'est bien la Nature ! Une tente abandonnée, la tête dans les étoiles filantes, le manger crudivore local, les jeux d'été, les lectures, les villages de caractère et les rapports aux autres, authentiques, chaleureux...

Retour de vacances, Paris, 21 août, 22H31, Gare de Lyon. Ticket de métro, ça grouille, ça râle. Rentrer chez soi, accuser la fuite de la chasse d'eau -un M.LinkedIn du business de coach écrivait récemment que le métier de coach valait celui de réparateur de chasse d'eau, je confirme-, réanimer ses plantes desséchées, passer le balais, ranger la valise, ouvrir les boîtes aux lettres...
Cartes postales pétillantes, contrat pour un futur livre, bilan de l'association Habitat & Humanisme, courriers professionnels avec ateliers et missions excellentes, nouvelle AMAP, résiliations d'assurance, changement de banque, lessive, point agenda, demandes de coachés pour bien préparer la rentrée, ... 
Tout ça déjà ?  C'est le 22 août aujourd'hui, 15.28 !

"Rien ! Il ne se passera rien à la rentrée !"
m'interpellaient mes parents cet été. 

La mise en pause estivale, c'est un bienfait incontestable, une parenthèse, une respiration, une prise de recul, une découverte, un moments magique et toute une palette colorée de choses qui subliment la vie. Continuer ainsi ce qui est déjà entrepris. Revenir avec une nouvelle fraîcheur, une nouvelle manière de faire, encore meilleure. 
La rentrée, c'est une transition progressive vers d'autres saisons afin d'accomplir d'autres tâches, suivre d'autres pistes, récolter les changements de vos changements, finaliser les engagements. Résultante des actions menées depuis janvier, avec un bilan plus ou moins effectué consciemment. Apporter naturellement les correctifs, les nouvelles orientations au fil de l'eau. Capitaliser sur sa boussole, ses expériences, ce qui fonctionne.


"Je vais perdre 10 kgs", "Je vais devenir totalement vegan !", "Je vais claquer la porte des banques greenwashing !", "Je vais changer de boîte !", "Je change de style !", "Je vais retrouver mes chèvres!", "Je vais repeupler un village abandonné avec toute ma famille !", "Je vais retravailler mon business model et changer mon identité numérique !", "Je vais m'acheter mon agenda 2019 !", "Je vais me mettre au sport !", "Je vais passer mon permis et m'inscrire à des formations, "Je vais ...". Stop ! 

Cessons de nous préparer à la rentrée, de la rationaliser, de la timmer, de l'organiser, la codifier, la rigidifier, la charger, la subir, la pleurer, la complexifier, lui coller des objectifs démesurés.
Cessons de nous savonner la piste en gâchant notre pause estivale salvatrice. Accueillons et acceptons que nous avons tous ralentis, tous, économie, politique, scolarité compris. Tant mieux ! 

Et si vous sentez malgré tout que vous n'êtes pas prêt pour septembre 2018, déménagez au Japon, cela vous laissera du temps pour la rentrée d'avril 2019 . Laissez couler, faites-vous confiance : rien ! Il ne se passera rien à la rentrée !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Cheval fatigué rêve de redevenir une poule aux oeufs d'or

Le 17.05 : ayez de l'audace, sortez du lot !

Stress au travail : faire l'autruche ?!